Le silicium

Le silicium, cet oligoélément peu connu

Qu’est que la silicium

Le silicium est un des éléments  les plus répandus dans la nature : il constitue environ 27% de l’écorce terrestre principalement sous sa forme minérale de silice : le sable et le quartz non assimilable par l’organisme.

Les principales sources de silicium en phytothérapie sont l’ortie, la prêle et le bambou.

Les recherches sur le silicium ont débuté dans les années 1950 pour aboutir à la mise au point d’un composé organo silicé plus assimilable par l’organisme le monométhylsilanetriol.

Caractéristiques

Depuis toujours, le silicium est utilisé dans les cataplasmes d’argile, les soins des cheveux et les soins spécifiques de la peau (psoriasis, eczéma…)

L’expérimentation a permis tout récemment de comprendre que le silicium est beaucoup plus qu’un simple oligoélément. Lorsqu’il se présente sous une forme soluble et assimilable, il est un véritable architecte du corps humain et régule les fonctions essentielles du métabolisme telle que la respiration mitochondriale

       -Pouvoir anti-oxydant

       -Restructure le collagène et l’élastine

       -Potentialise l’effet thérapeutique des molécules qui lui sont associées

       -Rééquilibre la communication cellulaire

Localisation et rôle

De par ses liaisons avec le collagène, l’élastine, la kératine, et les protéoglycanes, le silicium contribue à l’architecture, la solidité, la résistance et l’élasticité des tissus conjonctifs.

Le silicium participe à la synthèse des  tissus conjonctifs dont les tissus osseux et cartilagineux font partie, mais il fait aussi partie intégrante de la structure de ces tissus.

Il joue un rôle important dans la croissance et le développement des os et du cartilage et est indispensable au développement et au maintien de l’intégrité du cartilage articulaire et des ligaments.

On peut tirer profit de sa propriété particulière de capter d’autres molécules et de les entraîner avec lui vers sa cible pour l’associer avec des huiles essentielles, du MSM et de la glucosamine pour obtenir un gel d’application topique contribuant à apaiser les douleurs, diminuer les gonflements provoqués par les maladies rhumatismales tout en renforçant les tissus osseux et cartilagineux grâce à l’action du silicium organique.

 

[Home] [Nouveautés] [Conseils] [Aroma] [Phyto] [Homéopathie] [Nutrition] [Régime] [Vitamine C] [Oméga 3] [Glucosamine] [Cataracte] [Magnesium] [Policosanol] [Probiotiques] [Selenium] [Silicium] [Vétérinaire] [Para] [Législation] [Liens]