Somnifères et calmants

Somnifères et calmants Benzodiazépines & Cie

Les somnifères et les calmants soulagent les symptômes, mais ne guérissent pas!

L'anxiété, le stress ou l'insomnie peuvent résulter de problèmes au travail, de problèmes relationnels, du décès d'un membre de la famille, etc.. Cela peut arriver à chacun de nous! Les somnifères et les calmants peuvent apporter une solution temporaire pour surmonter cette période difficile, mais ils ne traitent toutefois pas la cause sous jacente. De plus les calmants et les somnifères ont de nombreux effets secondaires!

Les benzodiazépines et les médicaments apparentés forment une catégorie importante parmi les somnifères et les calmants.

Benzodiazépines

Toutes les benzodiazépines ont, à des degrés divers, des propriétés anxiolytiques, sédatives, anti-épileptiques et de relâchement musculaire. Elles sont essentiellement utilisées en cas d'angoisse et de troubles du sommeil.

Les médicaments ayant un effet de relâchement musculaire plus prononcé, comme par exemple le Myolastan®, sont utilisés en cas de contractures musculaires (prolongées). Les benzodiazépines, en raison de leurs propriétés anti-épileptiques, sont exceptionnellement utilisées pour combattre les convulsions épileptiques ou consécutives à de la fièvre.

Les benzodiazépines peuvent être subdivisées en différentes catégories en fonction de leur durée d'action: les benzodiazépines à courte durée d'action, à durée d'action intermédiaire et à longue durée d'action. En fonction des plaintes, le médecin déterminera le médicament à utiliser de préférence.

Si le problème se situe au niveau de l'endormissement, le médecin prescrira un médicament à courte durée d'action. Si le patient se réveille souvent la nuit ou trop tôt le matin, il recevra un médicament à longue durée d'action.

Les benzodiazépines, qui sont utilisées pour le traitement des angoisses, doivent également agir pendant la journée. Elles doivent donc être actives plus longtemps et posséder des propriétés sédatives moins prononcées.

Imovane®, Stilnoct® et Sonata® ne sont, à proprement parlé, pas des benzodiazépines mais ils sont aussi utilisés pour les troubles de l'endormissement. Ils présentent les mêmes effets secondaires que les benzodiazépines.

Effets indésirables

La somnolence, les troubles de la mémoire et de la concentration, un relâchement musculaire avec un risque accru de chute sont les effets secondaires les plus fréquents des somnifères et des calmants. Même si ces effets ne sont pas toujours ressentis, ils peuvent avoir des conséquences graves. Chaque année, des centaines de fractures, de la hanche ou autres, peuvent être attribuées aux benzodiazépines. L'effet de somnolence et la réduction de la capacité de réaction peuvent être gênants, voire même dangereux, lors de la conduite de machines ou de véhicules et peuvent entraîner des accidents de la circulation.

Les personnes âgées doivent redoubler de prudence car elles sont plus sensibles aux effets secondaires des benzodiazépines. La prise de fortes doses et la combinaison des benzodiazépines avec de l'alcool renforcent les effets secondaires de celles-ci

Des réactions dites `paradoxales' peuvent égalemei survenir. Au lieu de ressentir un effet calmant c sédatif, le patient est confronté à des insomnies, d l'agitation, de l'anxiété et même à une agressivil accrue.

Les somnifères perturbent également le cycle norme du sommeil. Le cerveau, tout comme l'organism+ ont dès lors moins l'occasion de récupérer, ce qui e pourtant la fonction du sommeil.

Accoutumance et dépendance

L'utilisation prolongée (pendant plusieurs semaine: et continue (quotidiennement) de ces médicamen' entraîne de l'accoutumance et de la dépendance. L 'accoutumance a pour conséquence qu'une dos sans cesse plus élevée est nécessaire pour atteindt le même effet. En raison de la dépendance qui s'est installée (la dépendance physique), des symptôme de sevrage se manifesteront lors de l'interruption maux de tête, transpiration, tremblements, aggravation de l'anxiété et insomnie, cauchemars, etc.). Dans certains cas, patient présentera aussi une dépendance psychique ou mentale. Impossible de quitter sa maison sans benzodiazépines! Si vous voulez savoir si vous êtes dépendants de vos médicaments calmants ou sédatifs, remplissez le questionnaire BENDEP. Vous pouvez obtenir ce questionnaire chez vote pharmacien ou votre médecin ou encore sur le site www.health.fgov.be/benzo

Ne pas oublier!

  • Effets indésirables: somnolence, troubles de la concentration et de la mémoire.
  • Leur prise peut perturber la conduite de véhicule et la faculté de réaction
  • La prise concomitante d'alcool renforce l'effet sédatif.
  • Soyez prudents face au risque de chute!
  • Les personnes âgées sont plus sensibles aux effets secondaires de ces médicaments.
  • N'augmentez jamais la dose par vous- même!
  • Un usage prolongé entraîne de l'accoutumance et de la dépendance!
  • L'arrêt brutal d'un 'traitement de longue durée peut déclencher des symptômes de sevrage!

Conseils pour réduire l'anxîété & les tensions, améliorer le sommeil!

Un esprit sain dans un corps sain.
Veillez à un sommeil suffisant, une alimentation saine et
une activité physique suffisante.

  • Essayez de vous réserver chaque jour un moment agréable. Cela permet de diminuer le stress..
  • Une activité physique régulière améliore le sommeil et constitue un exutoire pour les tensions,
  • Évitez les repas lourds, le tabac, l'alcool et les boissons à base de caféine (café, coca, thé) avant de
  • vous coucher. L'alcool facilite l'endormissement, mais provoque un sommeil moins profond et, des réveils  fréquents,
  • Ne restez pas longtemps éveillé dans votre lit. Si vous n'êtes pas endormi au bout de vingt minutes, levezvous et faites une activité utile mais ennuyeuse dans une autre pièce. Attendez d'être à, nouveau fatigué: avant de vous recoucher.
  • Essayez de trouver un soutien auprès de votre entourage: une bonne conversation ou une oreille attentive réduit la tension,
  • Établissez un bon planning de travail. Dressez une petite liste des travaux à réaliser et déterminez vos priorités., Ainsi vous augmentez 1e sentiment: de contrôle.
  • Apprenez à dire 'non' quand quelqu'un vous demande quelque chose. Si vous ne parvenez pas, à respecter voss promesses; cela entraînera une surcharge et du stress
  • Apprenez à maîtriser le stress! La détente s'apprend!
  • L'activité physique, le massage, le yoga etc. peuvent vous détendre.
[Home] [Nouveautés] [Conseils] [Eté] [Hiver] [Géneral] [Aroma] [Phyto] [Homéopathie] [Nutrition] [Vétérinaire] [Para] [Législation] [Préparation] [Promotions] [Liens]